N E W S

vendredi 3 juin 2011

CONSTRUIRE EN PENTE



Une autre solution pour construire en pente



Pour la suite de mon dernier article et contrairement à ce que les gens pensent sur les solutions techniques pour les constructions en pente à Madagascar, le mur de soutènement n'est pas une obligation. Attention, il y a des cas où cette solution est incontournable, surtout quand l'endroit d'implantation est adossé ou appuyé à un bloc de terre non soutenu. Mais dans le cas d'une pente naturelle (voir coupe), lorsque vous aurez implanté la maison, vous pouvez laisser le reste du terrain en pente, ce qui laisse intact la beauté naturelle d'un terrain surtout lorsque celui-ci est au milieu de bois et d'arbustes laissés à l'état naturel.


Cette solution permet de laisser s'inter-pénétrer l'extérieur et l'intérieur de la maison avec l'aide de baies vitrées installées pour toutes les pièces de vie comme le séjour et les chambres. La création de terrasses et de balcons permettra en outre aux occupants de profiter totalement de la vue et du paysage quand le terrain est en pleine nature.






Souvent, quand on n'installe pas des murs de soutènement, on utilise des pilotis en béton, en bois ou avec des poteaux métallique pour soutenir la maison et pour permettre la libre circulation d'air sous la construction, ce qui protégera celle-ci de l'humidité souvent accumulée dans les fondations des constructions classiques. Il est toutefois utile de faire des études sérieuses sur la solution des pilotis car la nature du sol est différente selon les zones de construction. Les zones sablonneuses en pente sont par exemple à éviter pour les constructions sur pilotis.