N E W S

dimanche 6 février 2011

Construire une maison à Madagascar

Visualiser son rêve, le concevoir, le construire mais se poser avant tout les bonnes questions.

L’acte de construire est réputé être un parcours de combattant, surtout dans les périodes économiques considérées comme difficiles. A Madagascar, la crise politique de 2009 s’est invitée aux obstacles que les candidats à la construction de maisons ont à franchir. Pourtant, force est de constater que les mises en chantier de projets ne manquent pas dans le pays. Les gens que j’ai rencontrés répondent tout simplement que la pierre est le seule placement sûr dans le pays. C’est la raison pour laquelle les familles qui construisent se mettent à consulter des professionnels de la construction mais aussi architectes, contrôleur techniques et conseils, ingénieurs de structure, constructeurs et maçons formés sur le terrain.




Tout ce que j’ai à conseiller aux gens qui construisent, c’est que qui que vous pourriez consulter pour les étapes de vos projets, il est très important de savoir où vous voulez mettre les pieds. Se poser les questions du genre : C’est comment le type de maison que vous voulez construire, elle aura combien de chambres, et y aura-t-il un étage ou plus ou sans, quel sera le budget que vous voulez allouer au projet, le niveau de finition que vous prétendez atteindre lors de la construction, …





Toutes ces questions devraient guider les gens qui construisent car si construire est un acte noble à ne pas prendre à la légère, les réponses à toutes les difficultés dépendent surtout aux architectes et aux équipes de construction que chacun pourrait rencontrer et engager pour ses projets. J’ai mis ces quelques photos pour illustrer les principales étapes à passer, de la conception à la construction, quand on projette de construire, et surtout quand on décide de commencer le chantier. Ce n’est pas un chemin facile, mais tout est question de rapports humains, tant sur la conception du projet que pendant le chantier. Il ne faut pas perdre le fil de ses idées tout en ayant une capacité à dialoguer et à écouter l’architecte qui parle beaucoup, c’est son boulot, mais aussi les équipes qui travaillent sur chantier, les fournisseurs, les intervenants spécialisés… Des gens qui, s’ils sont bien « contrôlés », ne pourront que vous aider à faire avancer votre projet jusqu’au bout du chantier.